Accueil>Ma ville>Echanges internationaux, jumelages

Echanges internationaux, jumelages

Jumelage avec Finsterwalde en Allemagne

Le château de FinsterwaldeMontataire est jumelée avec la ville allemande de Finsterwalde. De nombreux échanges sont organisés avec le soutien de la municipalité et l’action de l’association des « Echanges franco-allemands-comité de jumelage Montataire-Finsterwalde ».

La ville de Finsterwalde se situe dans la province du Brandebourg entre Berlin et Dresde. Elle compte 23.000 habitants.

Finsterwalde est une ville historique. Les premiers écrits concernant la ville retracent son origine au haut moyen âge. Le château date du 15ème siècle. C'est une construction baroque, lieu de résidence d'un chevalier, Heinrich von Maltitz.

Finsterwalde est une ville de tradition artisanale et industrielle A proximité de l'axe autoroutier Berlin-Dresde, Finstenwalde dispose d'un environnement favorable au développement économique. Elle compte bon nombre de commerçants, artisans et petites exploitations industrielles. Malgré son fort potentiel de main d'oeuvre qualifiée, le taux de chômage y est élevé. Ces dernières années, la ville a entrepris un grand chantier de rénovation et dynamisation du centre-ville, de l'habitat social et de ses équipements sportifs et culturels.

Le Maire de Finsterwalde est M. Jorg GAMPE.

La fête des chanteurs ou Sangerfest

La fête des chanteurs à FinsterwaldeCette fête célèbre dans le Brandebourg et connue dans toute l’Allemagne trouve son origine au moyen âge, où des marchands ambulants partaient de la ville pour faire connaître leurs chants dans tout le pays. Cette fête rassemble environ 150 000 personnes.

Jumelage avec le camp palestinien de Deisheh

Montataire a été la première ville au monde à se jumeler avec un camp de réfugiés palestinien, le camp de Deisheh. Cet engagement s’est traduit par de nombreux actes de solidarité avec un peuple qui souffre de l’occupation, de violences quotidiennes, et qui lutte pour ses droits. Quand la situation le permet des enfants du camp sont chaleureusement accueillis à Montataire.

Les Montatairiens ont l’habitude d’organiser des campagnes de solidarité pour le peuple palestinien avec la municipalité et le comité local de l’Association France-Palestine.

Les réfugiés palestiniens

Qui sont-ils ?

Des enfants des camps de réfugiés palestiniensCe sont les personnes qui ont été chassées de leurs terres, de leurs villes et de leurs sillages situés dans la partie de la Palestine mandataire devenue, suite à la guerre de 1948, l’Etat d’Israël. Certains ont été expulsés par la force, d’autres sont partis pour fuir la zone des combats, pensant revenir dès que la situation le permettrait.

Mais au cours des trois années qui ont suivi la guerre, Israël a détruit plus de quatre cents villages palestiniens, interdisant de fait le retour de leurs habitants d’origine. Il a aussi toujours refusé d’appliquer les résolutions des Nations Unies qui conditionnaient la reconnaissance de l’Etat d’Israël au fait qu’il permette le retour des réfugiés.

L’UNRWA, l’office pour les Réfugiés palestiniens, créé par les Nations Unies en 1949, organisme dont la mission devait n’être que provisoire, existe aujourd’hui depuis plus cinquante ans. C’est lui qui fournit la plupart des services publics (santé, éducation, aides sociales ...) aux réfugiés dans leurs lieux d’exil.

Où sont-ils ?

En Cisjordanie (650 000) et dans la Bande de Gaza (750 000), territoires qui selon les accords d’Oslo, doivent passer sous contrôle palestinien. Mais aussi en Jordanie (1,5 millions), au Liban (400 000), en Syrie (400 000), et dans les autres pays arabes avoisinants. Près de 400 000 réfugiés vivent sur le continent américain et dans le reste du monde. Près de 200 000 sont des " réfugiés internes " en Israël même.

Combien sont-ils ?

Des générations qui souffrent de l'occupation (Palestine)Sur une population totale d’environ huit millions de Palestiniens dans le monde, près de cinq millions sont des réfugiés et des personnes déplacées à la suite des guerres de 1947 – 1948 et de 1967, ou ayant perdu leur droit à vivre en Palestine du fait des réglementations israéliennes draconiennes.

L’Association des Comités de Jumelages des villes de France avec les camps de réfugiés en Palestine a vu le jour en 1996. Elle a pour but de faire connaître la situation des camps palestiniens (Cisjordanie, Gaza, Liban, Syrie, Jordanie) et de réaliser des jumelages avec des villes françaises et d’Europe.

Il existe :

  • 10 camps en Jordanie
  • 12 camps au Liban
  • 10 camps en Syrie
  • 19 camps en Cisjordanie
  • 8 camps à Gaza

D’autres actions de solidarité internationale

Montataire a pour habitude de répondre toujours présent pour la solidarité dans le monde.

Elle a déclaré Nelson Mandela, citoyen d’honneur de la ville quand celui-ci était enfermé dans les prisons de l’apartheid.

Elle a soutenu des projets culturels et d’échanges comme celui d’un opéra pour enfants avec des jeunes de Russie et de l’agglomération Creilloise.

Elle soutient l’action de Népal et Vous.

Chaque mois le magazine municipal Vivre édite une page internationale.

Le conseil municipal vote des subventions aux organisations de solidarité comme le Secours Populaire ou le Secours catholique pour répondre à l’urgence comme par exemple pour le Tsunami ou Katrina.