Le tri des déchets

Le tri et le traitement des déchets

Tri des déchets

Parmi les objectifs de la CAC figure en bonne position la réduction du coût global des déchets pesant sur les contribuables (environ 7 millions d'euros).

Pour cela, tous les leviers seront actionnés : réglementation de la collecte des déchets professionnels et proposition de financement spécifiques, politiques de réduction des tonnages à la source et d'amélioration du tri grâce à la sensibilisation des publics, développement du compostage individuel, promotion des déchetteries et de la nouvelle recyclerie, négociations avec le syndicat mixte de la Vallée de l'Oise pour une meilleure répartition des charges entre les différents contributeurs.

Traitement des déchets

Le centre de valorisation des déchets de Villers-Saint-Paul est un des maillons essentiels de la chaîne du traitement des déchets. Construit dans un souci de préservation de l'environnement, il comprend un incinérateur, un centre de valorisation énergétique ainsi qu'un centre de tri qui permettent l'optimisation du recyclage des déchets de l'agglomération et de l'Est du département.

Qu'est-ce qui peut être recyclé ?

Les journaux et les emballages

Ils doivent pour cela être préparés et conditionnés conformément aux cahiers des charges des usines de recyclage. Le centre de tri de Villers-Saint-Paul emploie 7 personnes pour la gestion des flux. Environ 40 personnes sont affectées au tri manuel.

Les emballages en verre

Bonne nouvelle pour l'environnement, les bocaux, bouteilles et pots en verre sont recyclables à l'infini : ils servent à fabriquer de nouvelles bouteilles (usine Saint-Gobain de Soissons). Grâce aux conteneurs placés sur notre territoire, il y a de plus en plus d'apports volontaires. Depuis 2004, le Syndicat Mixte de la Vallée de l'Oise (SMVO) a mis en place un centre de valorisation énergétique, qui sert à traiter les déchets résiduels.

Quels sont les déchets traités ?

Les journaux et les emballages

Les ordures ménagères admises sur le centre de valorisation énergétique de Villers-Saint-Paul sont celles qui n'ont pas pu être dirigées vers les autres filières de traitement. On les appelle les déchets résiduels. Ils proviennent essentiellement des déchetteries et du centre du tri.

Les déchets interdits

Dans la liste noire, on trouve : les déchets industriels spéciaux, les déchets explosifs, les déchets inflammables, les déchets toxiques, les déchets radioactifs, les déchets contaminés, les déchets infectés.

Comment ça marche ?

Le centre de valorisation énergétique traite de façon séparée les déchets de grande dimension par un broyage spécifique préalable à l'incinération, à partir d'une fosse de stockage tampon.

Le centre de stockage des déchets ultimes (CDSU)

C'est un site de réception et de traitement des déchets non ménagers et assimilés non valorisables. Ce centre, situé sur la commune de Saint-Maximin, est agréé ISO 14 001 classe 3.

Les missions du Syndicat mixte de la vallée de l'Oise (SMVO)

Le SMVO a été créé en 1996 pour prendre en charge le transport et le traitement des déchets ménagers et assimilés sur la partie Est de notre département. A l'heure actuelle, 13 communautés de communes et 3 communes sont adhérentes.
Parmi ses compétences : le transport par train, des déchets ménagers et assimilés depuis les six quais de transfert; le tri en vue du recyclage des emballages et journaux/magazines collectés par les communes, intercommunalités ou le centre de tri de Villers-Saint-Paul (juin 2003); la valorisation énergétique des déchets résiduels via le centre de valorisation énergétique de Villers (juin 2004); l'exploitation de 19 déchetteries de son territoire, le compost des déchets verts ; la participation à la sensibilisation des différents acteurs.