Accueil>Vie citoyenne>Le budget>Evolution des taux des quatre taxes depuis 1995

Evolution des taux des quatre taxes depuis 1995

La municipalité a engagé, depuis plusieurs années, une politique de maîtrise de hausse de la fiscalité locale en augmentant ses taux de façon très modérée. En 2005, ni la Ville ni la Communauté de Communes n’ont augmenté leurs taux.

Taxe d'habitation
Année Ville CAC Département Région
1996 6,9 4,15 6,87
1997 7,11 4,32 7,13
1998 7,25 4,43 7,13
1999 7,25 4,51 7,13
2000 7,25 4,51 7,13 2,49
2001 7,25 4,51 7,13 2,49
2002 7,40 4,60 7,13 2,44
2003 7,55 5,05 7,13 2,32
2004 7,63 5,13 7,13 Supprimée
2005 7,63 5,13 7,70
2006 7,63 5,13 8,26
2007 7,63 5,13 8,28

Pour mémoire, la part Régionale de la taxe d’habitation a été supprimée par la loi, compter de l’année 2000.

Taxe sur le foncier bâti
Année Ville CAC Département Région
1996 29,34 7,51 12,39 3,68
1997 30,22 7,81 12,86 3,68
1998 30,82 8,01 12,86 3,61
1999 30,82 8,16 12,86 3,43
2000 30,82 8,16 12,86 3,43
2001 30,82 8,16 12,47 3,43
2002 31,44 8,32 12,47 3,43
2003 32,08 9,14 12,47 3,38
2004 32,40 9,29 12,47 3,33
2005 32,40 9,29 13,47 4,13
2006 32,40 9,29 14,48 4,19
2007 32,40 9,29 14,48 4,19
Taxe sur le foncier non bâti
Année Ville CAC Département Région
1996 70,12 26,45 29,87 6,75
1997 72,22 27,52 31,00 6,75
1998 73,65 28,21 31,00 6,62
1999 73,65 28,75 31,00 6,29
2000 73,65 28,75 31,00 6,29
2001 73,65 28,75 31,00 6,29
2002 75,13 29,33 31,00 6,29
2003 76,65 32,2 31,00 6,20
2004 77,42 32,71 31,00 6,11
2005 77,42 32,71 33,48 6,91
2006 77,42 32,71 35,99 7,00
2007 77,42 32,71 35,99 7,00
Taux de la taxe professionnelle
Année Ville CAC Département Région
1996 13,78 2,88 6,87 2,43
1997 14,19 3,00 7,13 2,43
1998 14,47 3,08 7,13 2,38
1999 14,47 3,14 7,13 2,26
2000 14,47 3,14 7,13 2,26
2001 14,47 3,14 7,00 2,26
2002 14,76 3,20 7,00 2,26
2003 15,21 3,67 7,00 2,23
2004 15,44 3,76 7,00 2,20
2005 15,44 3,76 7,84 2,99
2006 15,44 3,76 8,72 3,05
2007 15,44 3,76 8,72 3,05

Par ailleurs, l’Etat prélève un pourcentage sur le montant des cotisations, pour faire face aux frais de gestion qu’il assume pour l’établissement et le recouvrement des impôts locaux.